ÉPISODES

Épisode 8

La cofondatrice du Wapikoni, Manon Barbeau, tisse des liens indéfectibles avec les Premiers Peuples depuis maintenant près de 20 ans via cette mission donnant la parole aux jeunes des communautés.

Bio

Fille du peintre et signataire du Refus Global, Marcel Barbeau, l’enfance de la jeune Manon se voit durement marquée par ce manifeste artistique. Scénariste de plusieurs textes jeunesse pour la télé, cinéaste de nombreux documentaires produits par l’Office Nationale du Film et cofondatrice du Wapikoni mobile, elle choisit la famille comme moteur de vie. Sensibiliser les gens aux enjeux autochtones devient également son cheval de bataille.

« Je crois beaucoup au pouvoir transformateur de l’art… Le Wapikoni d’ailleurs, c’est parce que je crois à ça. »

Le Sans Réserve
de Manon Barbeau

Question
exclusive web