Élevé une bonne partie de sa jeunesse en Acadie, il retrouve ses racines innues vers l’âge de 12 ans en retournant à Mani-Utenam.  Adolescent, il découvre les chansons du légendaire groupe Kashtin et son père lui offre alors sa première guitare !

Il développe une grande passion pour la musique. Et un monde s’ouvre à lui quand il découvre le Festival Innu Nikamu où il y montera sur scène quelques années plus tard, à l’âge de 21 ans. Voulant reconnecter avec les siens et chanter dans sa langue, il apprend l’innu par lui-même en disant : « Je suis la preuve vivante que ça peut se réapprendre ! »

En 2017, il nous présente son album Apu Peikussiaku mettant en relief ses réflexions qui le préoccupent. On le surnomme le premier reggae man innu.

CAPSULE EXCLUSIVE | SANS RÉSERVE

SANS RÉSERVE | DÉFINITION

« J’ai demandé à ma mère : Écris-moi les paroles de chansons que j’aime. Je suis très visuel. Je pouvais lire et bien prononcer. J’savais même pas ce que ça voulait dire. Mon but était de chanter en innu sans me tromper. »
Shauit
auteur-compositeur-interprète